Ça s’est passé sur Tipeee #37

Un concentré de nos chatoyants créateurs et de nouvelles totalement véridiques bien que complètement incroyables.

 

« J’aime les chats, J’aime les chats ! J’aime les chaaaaaats ! J’aime les chats, j’aime les chats ! Ah, ah, ah, ah » Allez, tous ensemble ! Plus fort, on ne vous entend pas dans le deep web !

 

 

On ne sait pas pourquoi, mais on a le sentiment que vous ne partagez pas notre enthousiasme pour cette chanson . Non, cet hymne, cet hommage, composé par YouTunes pour l’ambassadeur d’internet : LE MATOU ! Aussi fourbes et viles soient-ils, les chats sont tout de même un peu nos dieux à tous, usagers du world wide web. Ça n’est pas pour rien que la civilisation égyptienne les vénérait… Ok, ce ne sont pas les seuls animaux mythiques à exister ; Castor Mother nous le prouve avec son dernier Bestiaire, mais ils occupent le terrain dans nos cœurs et nos esprits sans faillir (ces tyrans).

 

 

Pour ceux que ni les chats, ni la chanson, ni les créatures chimériques n’émeuvent, vous pouvez lire l’interview de Florence Porcel réalisée par le magazine Deuxième page. L’occasion d’en apprendre plus sur son parcours, sa BD à venir, les femmes scientifiques et son presque aller simple pour Mars… En route pour l’aventure, éventuellement spatiale !

 

Pour finir, partez à la découverte de nouveaux projets :

  • Idecologie, la newsletter pleine d’idées pour préserver notre planète.
  • Laurine Sassano, qui met en avant des séries méconnues mais vous propose aussi des billets d’humeur.
  • Visant, accompagné de son chat déglingo, vous raconte ses aventures.

 

Coquillettes et shar-peis sur vous,
À bientôt bande de cuniculophiles.

Enregistrer

Enregistrer

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>